16 avril 2008

Fluide

On parle de filtre d'amour, d'une fiole magique qui permet de le trouver, de l'avoir, de le garder. Comme si c'était la fin en soi, l'amour, le but ultime. Foutaises. Le but c'est le filtre. Il y a la vie à travers le filtre de l'amour et la vie sans, de l'autre côté, à travers rien. T'as beau dire, t'as beau aimer la vie, les oiseaux et les petites fleurs, les gens même, t'as beau sourire comme un con à toutes ces opportunités, tous ces bonheurs que l'avenir te réserve, que le passé t'as trafiqué... t'as beau t'aimer à en faire péter les coutures de tes beaux costumes, tu sais très bien que c'est de la guimauve pour pauvre ça, que l'élixir de vie, la meilleure dope au monde est ailleurs. Le plus grand trip du monde est aussi le moins cher, il est à la portée de tous et pourtant si précieux, si rare.

Posté par etsaisquoi à 22:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Fluide

Nouveau commentaire